01 30 88 89 00 mjc@usineachapeaux.fr

Notre histoire

La Maison des Jeunes et de la Culture de Rambouillet est une association loi 1901 créée en 1960 dans le but de développer des loisirs éducatifs pour les jeunes de Rambouillet et de sa région.

La MJC connaît une période florissante dans les années 70 avec la création de nombreux clubs et activités : club nature, club d’aquariophilie, club de voile, de poterie…

Toujours dans les années 70, la MJC participe au développement de lieux de vacances (St Chaffrey dans les Alpes de Haute Provence …). La MJC devient gestionnaire du centre culturel de Rambouillet.

Après une période de conflits avec la municipalité de l’époque, dans les années 80, la MJC ne regroupe plus que quelques activités. Son Conseil d’Administration est en partie composé de salariés.

En 1981, après avoir obtenu de la municipalité le soutien pour la création d’un poste à mi-temps, le C.A. démissionne.

En 1982, le poste est transformé en plein temps et l’association entreprend à nouveau son développement. En 1984, elle intègre des locaux en centre-ville et signe la première convention avec la Ville de Rambouillet.

Avec la participation active de jeunes musiciens, elle entreprend l’aménagement d’une cave en local de répétition. Son conseil d’administration s’étoffe et de nouveaux projets voient le jour (soirées café-théâtre, concerts, séjours…).

Frédéric Philippe devient Président de la MJC en 1985.

En 1987, la ville soutien la MJC en mettant un poste d’animateur à sa disposition. En 1987, la MJC est membre fondateur d’Art scénique puis du CRY en 1995.

En 1990, une nouvelle convention est signée avec la commune qui définit le projet de la structure actuelle avec notamment la création d’un Espace Jeune : Café Club, Accompagnement Social Individualisé, Bureau Information Jeunesse et un bureau de l’habitat. Ces projets se concrétiseront successivement en 92, 93 et 94. Seul le bureau de l’habitat verra sa création reportée et transformée en Relais Logement Jeunes en 1996 grâce au soutien de la CAFY.

En 1993, la MJC s’engage avec la Caisse d‘Allocations familiales dans le cadre d’un contrat social et obtient ainsi le label « Centre Social ».

La convention triennale avec la Ville est régulièrement renouvelée depuis 1996. Une salle de répétition supplémentaire est crée en 1999 incluant une salle de danse à l’étage. En octobre 1999, la MJC est reconnue « Scène de Musiques Actuelles » par le Ministère de la Culture. En 2000, le club de skate et la partie ateliers ont fait l’objet de travaux de réhabilitation. En 2003 la Ville et la MJC inaugure l’ancien temple protestant devenue atelier d’artistes. En janvier  2005, Frédéric Philippe, Président depuis 20 ans décède brutalement. Caroline Migot, Vice-présidente depuis 1993 assume la fonction de Présidente.

 

En 2012/2013, la MJC compte plus de 2500 adhérents et plus de 12 000 usagers. Elle anime trois pôles d’activité : Un Pôle Ateliers de Pratique Amateur qui compte 2000 adhérents (1/3 enfants, 1/3 adolescents, 1/3 adultes), regroupant près de 40 activités dans les secteurs variés (danse, musique, théâtre, arts plastiques, artisanat, clubs sportifs et divers) : ateliers à l’année, stages pendant les vacances scolaires, expositions, présentations publiques, sorties culturelles, actions culturelles avec les artistes en résidence, 36 animateurs d’activité et plusieurs bénévoles….Un Pôle Musiques Actuelles qui organise avec de nombreux bénévoles 35 concerts professionnels et amateurs par an (5 600 entrées) dans une salle labellisée Scène de Musiques Actuelles (265 places debout), 2 studios de répétition dans lesquels travaillent 40 groupes par semaine, accueils et résidences d’artistes, actions culturelles en lien avec ces

Chiffres Clés

En 2012/2013, la MJC compte plus de 2500 adhérents et plus de 12 000 usagers